mardi 16 janvier 2018

Quelle est la meilleure paroi pour un camping car ?












Cet article complète mon article relatif au mode de construction des campings cars.

Les parois verticales latérales et arrière des campings cars sont des sandwichs, composés de :

  • à l'extérieur du camping car : soit de l'aluminium, soit du polyester
  • à l'intérieur du camping car : soit du bois, soit du polyester, soit de l'aluminium
  • entre les deux une âme isolante soit en polystyrène expansé avec des raidisseurs en bois ou en plastique, soit en polystyrène extrudé (de marque XPS) qui lui ne nécessite aucun raidisseur.
    Pour approfondir les âmes isolantes, consultez ce site. Il indique clairement que l'XPS est excellent contre l'humidité et qu'il est le plus résistant.
On parle de sandwich aluminium, de sandwich polyester.
Bien entendu, ce n'est pas au salon du camping car qu'on va être informé des caractéristiques de construction des campings cars ; c'est également rare sur les sites web, et pourtant, c'est important pour les acheteurs, car il s'agit de la solidité et de la durabilité du camping car !

Les parois avant de TOUS les campings cars sont en polyester d'au moins 1 cm d'épaisseur pour les intégraux.
Pourquoi en polyester pour les intégraux ? parce que lui seul permet de réaliser des formes complexes (manuellement ou de façon automatisée).

Le toit est maintenant renforcé contre la grêle, soit par un sandwich polyester, soit par un sandwich aluminium ; de même le dessous du camping car (ou soubassement) ; mais en soubassement, il y a encore parfois du bois qui n'est pas à rejeter si il est bien protégé.




Les raccords entre les différents panneaux sandwich sont LE POINT FAIBLE des campings cars, car ils sont le plus souvent collés et avec le temps, ils deviennent source d'infiltration d'eau ; c'est pourquoi je conseille de compléter TOUS les joints de toit avec du Sika 292i (à systématiser sur tous les campings cars de plus de 8 ans).









Avantages comparés aluminium/polyester

L'aluminium, plus cher à fabriquer, se retrouve sur TOUS les campings cars haut de gamme : Hymer, Carthago, Le Voyageur.... 
En général, ce sont des tôles d'aluminium de 1 mm d'épaisseur qui sont utilisées.
Depuis 2017, tout ce beau monde utilise l'aluminium pour l'intérieur et l'extérieur du sandwich, ce qui est bien.
Avant 2017, Hymer utilisait du bois en 6mm d'épaisseur pour la paroi intérieure.
Comme je l'ai écris plus haut, l'avant du camping car est obligatoirement en polyester, de même que la petite pièce qui raccorde le toit à la paroi arrière ; tout le reste peut être en aluminium qui peut juste faire des raccords arrondis.


avantages des parois aluminium :
  • Le poids : le polyester est plus lourd que l'aluminium ; or la charge utile est très importante pour un camping car.
  • La grande facilité d'entretien : 10 ans après, une paroi aluminium est dans un état neuf, et un simple coup d'éponge suffit pour la nettoyer.
    Une paroi en polyester "s'use" avec le temps, les saletés peuvent s'y incruster et elle peut jaunir par endroits ; ceux qui ont un camping car de 10 ans me comprendront.
  • Meilleure protection en cas de foudre ; le métal faisant cage de Faraday ; c'est d'ailleurs un avantage avancé par Carthago.
    Si la foudre frappe du polyester, le polyester fond.
  • Meilleure résistance au feu : l'aluminium est classé M0 en résistance au feu, alors que le polyester est classé M4
  • Fixation plus facile : une charge importante tient avec de simples vis dans l'aluminium ; pour du polyester, il faut un renfort en bois ou en plastique en plus (qui est noyé dans l'âme isolante)
  • Meilleure résistance contre les gravillons ; c'est si vrai que de nombreux campings cars avec parois polyester ont les bas de caisse soit en aluminium, soit en ABS.
  • Inaltérabilité dans le temps : là je dirais, il y a égalité ; des bateaux en polyester de 40 ans naviguent encore, mais pour en arriver là il faut un entretien régulier annuel (je ferai un article sur ce sujet), et une qualité de construction respectant l'état de l'art (voir la partie suivante sur les particularités du polyester).
    J'ai déjà entendu dire : l'aluminium se troue. Il est vrai que des campings cars de plus de 20 ans dont le toit était recouvert d'une tôle d'aluminium d'une épaisseur ridicule finissait par trouer, car il y avait de l'air entre l'isolant et la tôle ; et de l'air chargé d'humidité attaque directement la tôle.
    A contrario il existe des bateaux avec coque en aluminium qui naviguent depuis des années sans problème ; à condition de veiller à corrosion galvanique ; c'est quoi ? si on a 2 métaux différents plongés dans une solution aqueuse, il se forme comme une pile entre les 2 métaux et l'un se corrode (c'est pourquoi on pose une anode en plomb sur les bateaux, pour protéger l'arbre d'hélice).
    Donc sur un camping car avec paroi alu, si on fixe à l'extérieur un objet avec des vis (de préférence en inox de qualité marine), lors de la pose des vis on met une colle frein filet et on n'a aucun problème (elle isole un métal de l'autre).


Inconvénients des parois aluminium :

  • La paroi aluminium coûte plus cher à fabriquer que celle en polyester, car il faut des machines coûteuses pour les fabriquer
  • La paroi aluminium, en plein soleil chauffe plus que la paroi polyester ; ceci est à nuancer car il y a l'épaisseur et la qualité de l'isolant à prendre en compte ; voir aussi mon article sur lutter contre la chaleur en camping car
  • La paroi aluminium se raye plus facilement que celle en polyester
  • En lumière rasante la paroi aluminium n'est pas vraiment plane, alors qu'une paroi polyester bien construite l'est. C'est pour les puristes !


Particularités des parois polyester

C'est le mode de construction le plus utilisé.
Voir la vidéo de fabrication à l'usine Fleurette.

Pour faire une paroi polyester, on utilise des tissus en fibres de verre ; on en met plusieurs couches dans un moule ; les couches sont liées entre elles et durcies avec une résine polyester ; pour cela on ajoute à la résine qui a la consistance du miel un durcisseur ; cela va entraîner une réaction chimique déclenchant une phase de durcissement.
Mais, il y a différentes qualités de résines ; celle dite isophtalique est la plus adaptée pour un camping car. Donc la durabilité dépend en partie du type de résine employée.
Le polyester boit l'eau (contrairement à l'epoxy), c'est pourquoi l'extérieur est protégé par un gelcoat qui est pour simplifier une sorte de peinture épaisse d'un 1/2 mm d'épaisseur. La meilleure qualité est le gelcoat à base de résine epoxy.
Pour finir, la technique de mise en oeuvre utilisée influe sur le résultat final.

Dans les brochures des constructeurs, il n'y a aucune information sur la qualité des résines et du gelcoat utilisés, alors que la durabilité de la paroi polyester en dépend.


Je n'ai pas parlé d'une variante qui est l'Alufiber.
Ce mode de construction est confidentiel ; il a été jadis utilisé par Rapido, et maintenant, seul Notin l'utilise. Voir leur site.
Dans ce type de sandwich polyester, l'étanchéité extérieure n'est pas réalisée avec un gelcoat, mais avec une plaque d'alu collée sur le polyester.
On manque de recul pour juger de la longévité dans le temps de ce collage.



Alors c'est quoi le mieux ?

Au vu de cet article, le mieux c'est la paroi aluminium que l'on retrouve sur tous les campings cars hauts de gamme (non monoblocs).
Mais 80% des campings cars Français, pour des raisons évidentes de coût de fabrication, ont des parois en polyester et ça ne les empêche pas de rouler pour le plus grand plaisir de leurs propriétaires !

A l'étranger, proportionnellement, on trouve plus de campings cars avec parois en aluminium.